Meryem Le Deunf remporte le Young Engineer Prize

18 Oct 2021

sia automotive NVH comfort le mans 2021
Le CEVAA et l’ensemble du Groupe 6NAPSE partagent la joie de Meryem Le Deunf qui obtient le Young Engineer Prize, suite à sa conférence internationale au SIA Automotive NVH Comfort.

SIA Automotive NVH Comfort

Cette année a eu lieu l’édition 2021 de la conférence internationale SIA Automotive NVH Comfort – Le Mans 2021 les 13 et 14 octobre.

Organisé par la SIA (Société des Ingénieurs de l’Automobile) et le CTTM (Centre de transfert de technologie du Mans), le congrès réunit les grands acteurs industriels et la communauté acoustique automobile. Cette édition 2021 aborde principalement « Le bruit automobile, la réglementation et le paysage sonore urbain ».

À l’occasion de cet événement, Meryem Le Deunf, doctorante au CEVAA du Groupe 6NAPSE, anime une conférence en vibro-acoustique automobile.

Meryem Le Deunf, lauréate du Prix du Jeune Ingénieur

Félicitée par le jury et les organisateurs, elle remporte le Young Engineer Prize. Ce prix du Jeune Ingénieur récompense ainsi la qualité de sa présentation, de son article et la pertinence de ses réponses aux questions de l’auditoire.

Sa conférence porte sur la thématique : « Identification of global damping added by a trim foam on a steel plate with an inverse vibration problem » (= Identification de l’amortissement global ajouté par une mousse de garniture sur une plaque d’acier avec un problème de vibration inverse).

Meryem Le Deunf connait très bien ce sujet puisque c’est l’objet de sa thèse CIFRE, soutenue par l’ANRT, sur laquelle elle travaille désormais depuis presque 3 années. La thèse fait suite au projet financé par le CARNOT ESP. Elle s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre le CEVAA (centre d’expertise et d’essais en vibration, acoustique et fiabilité du Groupe 6NAPSE) et le laboratoire d’acoustique de l’université du Mans (LAUM).

Mêler confort acoustique et impact écologique des véhicules

Aujourd’hui, l’objectif des constructeurs n’est plus seulement de rendre les véhicules plus silencieux mais aussi d’améliorer technologiquement d’autres caractéristiques telles que leur allègement pour réduire l’impact écologique.

Aussi, il convient de revoir la conception automobile pour maintenir un excellent niveau de confort vibro-acoustique tout en allégeant la structure du véhicule.

Meryem Le Deunf s’est donc penchée sur l’étude et le choix des matériaux utilisés pour le confort NVH. En effet, des masses lourdes sont présentes dans l’habitacle pour réduire les vibrations. La solution résiderait dans les mousses d’habillage initialement destinées à l’absorption des bruits. Il serait ainsi possible d’optimiser leur utilisation pour amortir les vibrations.

Réduire les matériaux en combinant l’utilisation des mousses d’habillage à la fois pour le confort acoustique et le confort vibratoire permettrait ainsi d’alléger le véhicule.

Vous désirez en savoir plus sur ce sujet?
Contactez-nous : cevaa@groupe-6napse.com