Vélo électrique : conception et optimisation du confort vibro-acoustique

cardionoise hypertension artérielle transport ville bruit nuisances sonores
Cette année, ils sont partout ! Les vélos électriques ont conquis le cœur des cyclistes et l’industrie l’a bien compris. Les industriels se penchent tous sur la conception de leur modèle d’ebike et constatent que celle-ci représente un véritable défi technique.

Tendance du vélo électrique chez les usagers

L’industrie du vélo se transforme, aujourd’hui de plus en plus de cyclistes, expérimentés ou non, souhaitent se procurer un vélo électrique. Pourquoi un tel succès ? Cette nouvelle technologie permet à tous de gravir des sommets. Pourtant admiratifs des cyclistes du Tour de France, le but des utilisateurs n’est pas de se faire mal et de s’épuiser à la tâche. Ils recherchent la performance et privilégient le plaisir dans l’activité.

Le plaisir étant central dans le choix des utilisateurs, il serait dommage de créer du désagrément à cause du bruit et des vibrations du système électrique. La question pour les industriels est donc d’optimiser le confort d’utilisation pour le cycliste et les autres usagers.

 

Conception industrielle des VAE

Pour simplifier la conception, la plupart des industriels spécialisés dans le vélo standard se contentent d’ajouter un moteur électrique, une batterie et un réducteur sur un modèle classique. C’est une erreur. En effet, même si ces éléments existent depuis bien longtemps, il n’est pas aussi simple de les combiner pour élaborer un vélo électrique de qualité. Des études doivent être menées pour optimiser le confort vibro-acoustique du produit.

Les acteurs du secteur du Sport et Loisirs sont particulièrement sensibles au marketing et à la communication produit. Il s’agit d’un axe essentiel puisqu’accélérer la mise sur le marché d’un produit performant contribue fortement à l’image de la marque. Ainsi, qu’il s’agisse de vélos de course ou de vélo city, la stratégie vise à prendre en compte tous les marchés et leurs différents cahiers des charges.

Confort vibro-acoustique du vélo électrique

Des études menées en amont vont représenter un gain de temps pour l’industriel. Il pourra notamment diminuer ses coûts grâce à la réduction des itérations de mise au point du VAE. Le bureau d’études en ingénierie du Groupe 6NAPSE maîtrise les subtilités de l’intégration d’une motorisation électrique dans un vélo.

Le Groupe 6NAPSE accompagne les industriels de l’étude avant-projet jusqu’à la réalisation de mesures sur route. Il s’appuie notamment sur l’essai et la simulation pour mener à bien la conception.

 

Ingénierie dédiée eBike avec le Groupe 6NAPSE

Les ingénieurs vont ainsi mesurer les raideurs d’accueil et du cadre du vélo. Ils vont aussi optimiser le dimensionnement de la filtration moteur et la suspension des éléments. En outre, l’intégration de la batterie et du moteur modifie la raideur et la répartition de la masse du vélo, ce qui affecte son comportement dynamique puisque ces éléments sont structurants pour le vélo. Il est donc essentiel d’analyser les voies de transfert vibro-acoustique de ces éléments.

Les essais en chambre semi-anéchoïque vont aussi permettre de réaliser des mesures en condition laboratoire avec une projection en milieu ouvert comme le serait l’utilisation d’un vélo en pleine campagne ou en forêt.

In fine, grâce à la prise en compte de l’ensemble de ces paramètres et la caractérisation du comportement dynamique du vélo, le constructeur est en mesure de lancer un modèle optimisé en termes de confort vibratoire et acoustique.

Vous désirez plus d’informations ?
Contactez le CEVAA : cevaa@groupe-6napse.com